LE DROIT : UNE ARME AU SERVICE DU VIVANT ?

Plaidoyers et contentieux stratégiques

Le droit, s’il est très largement assimilé à une fonction répressive et régulatrice, est de plus en plus utilisé à des fins de contestation politique. Il est devenu une « arme » stratégique au service de nombreuses luttes (Israel L.), tout particulièrement celles à connotation environnementale. La protection du vivant est, en effet, aujourd’hui l’une des premières motivations au fondement d’actions juridiques contestataires. Ce colloque permettra de revenir sur les répertoires juridiques d’un échantillon d’ONG en s’intéressant tant à leurs actions en justice qu’à leurs plaidoyers politico juridiques. Il s’agira d’analyser ensuite sur le plan de la technique les nouvelles dynamiques contentieuses stratégiques et d’autres armes du droit qui se développent avec des finalités additionnelles consistant à agir sur les discours, à proposer des textes juridiques « clef en main », à éclairer les débats judiciaires ou encore à défendre la démocratie environnementale.

Organisatrices : Anne-Sophie Denolle et Christel Cournil

Colloque hybride/ Université de Rouen et en ligne

https://calenda.org/1104540



Citer ce billet
Sandrine Maljean-Dubois (2023, 8 décembre). LE DROIT : UNE ARME AU SERVICE DU VIVANT ? Les expertises dans les procès climatiques. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t111

Auteur/autrice : Sandrine Maljean-Dubois

Sandrine MALJEAN-DUBOIS est directrice de recherche au CNRS, en poste à Aix-Marseille Université, au sein du CERIC, équipe membre de l’UMR 7318 « DICE » Droits international, comparé, européen. Elle consacre ses activités d’enseignement et de recherche au droit international de l'environnement et a dirigé de nombreux ouvrages collectifs et publié un grand nombre d’articles scientifiques dans ce domaine. Une partie de ses recherches porte sur des questions transversales : sources du droit de l’environnement, outils des politiques environnementales, effectivité du droit international de l’environnement, rôle du juge dans le développement du droit, procédures de non-respect internationales. Les régimes internationaux des changements climatiques et de la biodiversité constituent ses domaines d’étude privilégiés. Elle dirige actuellement l’ANR PROCLIMEX. Elle est notamment l’auteure de La diplomatie climatique de Rio 1992 à Paris 2015 (Pedone, 2015, 2ème édition, avec Matthieu Wemaëre) et de Le droit international de la biodiversité (Brill, 2021). Elle a dirigé avec Jacqueline Peel l'ouvrage Climate change and the testing of international law, Brill, 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search